http://www.folienumerique.fr/index.htm

Accueil  •  Nouvelles  •  Blog  •  Articles  •  Forum  •  Téléchargements  •  Liens web  •  Me contacter
 Menu Principal

 Divers catégorie
> QCM ON3 new
> QCM HAREC
> Sondages

 Dernières annonces

 Articles Radioamateur
L’antenne long fil (et verticale).
ON2AT
Des ondes et des Antennes...
ON2AT
Branchements Microphones
ON2AT
Le doublet demi-onde
ON2AT
L'antenne WIFI
ON2AT

 Dossier Radioamateur
Réglementations
Bandplanning
Émission réception
Code Morse et Q
Instruments de mesure
Antennes
Composants
Technique
Électricité
Formules
Web Cluster
Localisation
Listes de préfixes

 Lettre d'information
[S [Se désabonner]
11 personne(s) inscrite(s)

 Recherche

 Infos du site
Administrateur
ON2AT
ON2AT
 


 Statistiques
Total Visites: 87023
Total Jours: 2576
Visites jours: 633
Visiteurs Aujourd'hui: 5
Visiteurs cette semaine: 5
Visiteurs ce mois-ci: 888
Visites Semaine : 921
Meilleur Mois: 04/2017
Visites Mois : 2916

 Compteur
Bienvenue
cher visiteur
avatar
Il y a déjà :



visiteurs qui ont visité ce site

 Vidéos récentes
HamRadio 2016 Fried...
(07/05/2016)
HamRadio 2016 Fried...

SmartFAQ is developed by The SmartFactory (http://www.smartfactory.ca), a division of InBox Solutions (http://www.inboxsolutions.net)

La licence de base: introduction et matière
Demandé et répondu par ON2AT le 19-Aug-2011 06:43 (1193 Lectures)
Texte de l'IBPT

Introduction

La Licence de Base s'inscrit dans le cadre des deux examens qui donnent accès à l'utilisation des bandes de fréquences allouées au service radioamateur.

Tous les futurs radioamateurs devront démontrés qu'ils ont certaines compétences et connaissances afin d'obtenir une telle licence de radioamateur.

La Licence de Base est un accès au radio amateurisme. Elle vise à faire connaître le hobby au candidat radioamateur de manière captivante tout en étant obligé de prouver un minimum de connaissance et d'expérience.

Ce programme spécifie les exigences pour la première partie que comportent la Licence de Base et la licence HAREC.

Un candidat ne doit pas nécessairement obtenir une licence de base avant de pouvoir être admit aux examens de la licence HAREC.

Les exigences pour l'obtention des deux licences sont telles qu'elles correspondent le mieux possible aux exigences des licences équivalentes dans d'autres pays de la CEPT. Ceci a pour but d'obtenir une réciprocité entre les différents pays.

Le syllabus

Le syllabus reprend ce qui doit être connu et quelle expérience est attendue afin d'obtenir une licence de base.

Le syllabus est une garantie que le candidat possède un niveau de connaissance et de pratique minimum en matière de radiocommunication de sorte qu'un opérateur avec une licence puisse utiliser les bandes radioamateurs de façon responsable.

Les principaux points à étudier les plus importants sont repris sans le syllabus sous Objectifs (la colonne de droite dans ce document). [voir version PDF].

Les mots "savoir" (ou connaître) et "comprendre" (ou savoir utiliser) sont utilisés pour montrer différents niveaux de connaissances.

Savoir (ou connaître) veut dire que l'on reconnaît quelque chose et que l'on peut l'adapter à la question ou à une situation. Il n'est pas nécessaire de savoir pourquoi et comment, ni de connaître plus en détails les fondements. Nous partons du principe que les principes de bases et les fondements ont été abordés dans le cours ne fut ce que pour facilité la mémorisation et accepter les concepts. La matière complémentaire (le comment et le pourquoi) ne fait pas partie de l'examen.
Par exemple le concept du point 3b1, où la formule P = U I doit être connue, de même que les symboles. On doit aussi pouvoir faire un calcul où on donne deux valeurs et on demande la troisième (l'inconnue). Une calculette n'est pas nécessaire, lors de l'examen on utilisera des nombres simples et la calculatrice mise à la disposition par l'ordinateur. Un autre exemple est le concept 1a1. Le candidat doit savoir que le radio amateurisme n'a pas de caractère commercial, sans savoir pourquoi.

Comprendre (ou savoir utiliser) nécessite une connaissance plus détaillée du sujet, il s'agit de comprendre pourquoi c'est ainsi, et de comprendre où et quand c'est applicable.

Ceci est valable partout où le candidat doit pouvoir évaluer ou doit prouver ses compétences à différentes situations. 4b6 se rapporte à la sur-modulation et le candidat doit être sensible au phénomène pour comprendre que l'opérateur est chargé d'entreprendre les démarches nécessaires en vue d'éviter ces problèmes. Dans l'objectif 9c.1 relatif aux câbles qui traînent par terre, le candidat peut être confronté à des situations dans lesquelles il doit pouvoir appliquer la règle de base. Dans ce cas il est nécessaire de pouvoir analyser les conditions de sécurité et de comprendre de quelle manière les problèmes surgissent et quels sont les risques qui y sont liés.

L'étude et l'entraînement

Il est demandé aux associations reconnues d'organiser des cours structurés concernant la matière reprise dans le syllabus.

Le cours n'est pas obligatoire pour participer à l'épreuve pratique ou à l'examen de l'IBPT.

Le cours est établi de sorte qu'aucun pré requis n'est nécessaire.

Le cours comprend une série de leçons et des exercices pratiques qui s'étalent sur un minimum de 10 heures au total.

Les organisateurs de cours doivent disposer d'un cahier de cours qui contient tous les points du programme, avec une indication claire de ce qu'il faut savoir et de ce qu'il faut comprendre. Le cours reprendra en détails tous les points du programme et comportera un minimum de 40 pages de format A4 (en prenant comme référence la police de caractère Times New Roman avec une taille de 11) et sera approuvé par l'IBPT.

Les cours théoriques et pratiques seront donnés par des radioamateurs licenciés A ou B depuis 3 ans minimum et titulaires d'une licence A. L'identité des instructeurs sera communiquée à l'IBPT par les associations reconnues. (changement apporté par l'IBPT le juillet 2004).

Les associations reconnues informeront l'IBPT, au moins 1 mois à l'avance, de l'organisation et de l'horaire détaillé des leçons.

L'épreuve pratique

A la fin des leçons, il y aura une épreuve pratique. Celle-ci est organisée dans le cadre des leçons organisées par les associations reconnues.

Pendant l'épreuve pratique et comme indiqué au chapitre 8, le candidat devra prouvé qu'il sait raccorder et utiliser un émetteur-récepteur, et qu'il sait établir correctement un contact sur les bandes.

Le jugement de l'épreuve pratique se fera par 3 examinateurs reconnus. Le(s) instructeur(s) peut (peuvent) faire partie de ces 3 examinateurs.

Les examinateurs reconnus doivent être licencié A ou B depuis 3 ans minimum et être titulaire d'une licence A, et leur identité sera communiquée et acceptée par l'IBPT. (changement apporté par l'IBPT le juillet 2004).

Les organisateurs de l'épreuve pratique doivent veiller que les équipements, les antennes et l'appareillage nécessaires soit disponible afin de pouvoir faire passer les épreuves.

Les 3 examinateurs signeront une attestation par laquelle ils déclarent que le candidat a montré pendant les épreuves pratiques, qu'il possédait assez de connaissances pratiques et opérationnelles, pour pouvoir utiliser une station de radioamateur sans danger et suivant les règles.

La réussite du test pratique organisé dans le même cadre par la même association est la condition d'accès à l'examen organisé par l'IBPT.

Il n'y a pas de limite au nombre de fois qu'un candidat se représente aux tests pratiques.

L'épreuve théorique

L'âge minimum pour passer la licence de base est fixé à 13 ans.

Seuls les candidats qui présenter une attestation de réussite à l'épreuve pratique peuvent se présenter à l'épreuve théorique organisée par l'IBPT.

L'épreuve théorique consiste en une série de 25 questions à choix multiple avec 4 possibilités. Ces questions ne se rapportent qu'à la matière reprise dans le syllabus.

Le candidat devra répondre correctement à certain pourcentage des questions.

La matière

1. Le radio-amateurisme

1a Nature du radio-amateurisme

1a1 Savoir qu'une licence de radioamateur sert à étudier par soi même les techniques de radiocommunications et que celle-ci est de nature non commerciale.

2. Conditions de la licence

2a. Types de licences radioamateur

2a1 Savoir les différentes classes de licences belges.
Savoir qu'il existe des licences de classes supérieures qui permettent plus de possibilités et qui permettent de construire et de modifier ses équipements d'émission.
Savoir qu'en ce moment beaucoup de pays ne reconnaissent pas la licence de base.

2b. Format des indicatifs

2b1 Savoir comment sont formés les indicatifs en Belgique.

2c. Conditions et clauses de la licence. La matière à connaître classée dans les objectifs de l'examen

2c1 Savoir comment une station doit s'identifier.
2c2 Savoir que l'on ne peut contacter que d'autres stations de radioamateur.
2c3 Savoir que l'on ne peut pas utiliser des informations codées, compréhensibles uniquement par le destinataire.
2c4 Savoir que des émissions de radiodiffusion sont interdites.
2c5 Savoir que des émissions de programmes musicaux sont interdites.
2c6 Savoir que seul le détenteur de la licence peut utiliser la station. Savoir qu'un autre radioamateur licencié peut aussi utiliser la station.
2c7 Savoir que le détenteur de l'autorisation doit avertir l'IBPT en cas de changement d'adresse.
2c8 Savoir que les agents de l'IBPT ont le droit d'accéder et de vérifier la station d'un radioamateur.
2c9 Savoir que les agents de l'IBPT peuvent imposer des restrictions à la station et qu'ils peuvent aussi interdire complètement l'utilisation de la station.
2c10 Savoir qu'il faut tenir un livre journal et savoir quelles sont les informations qui doivent être mentionnées.
Savoir sous quelle forme le livre journal peut être tenu.
Savoir pendant combien de temps le livre journal doit être gardé.
2c11 Savoir et comprendre le tableau avec les bandes de fréquences autorisées, les modes de transmission et les puissances d'émission.

3. Bases techniques

3a Unités et leurs dérivés

3a1 Connaître l'unité pour la tension, pour le courant, pour la puissance et pour la résistance, de même que leurs abréviations.
Remarque : Les préfixes milli, kilo et méga doivent être connus.

3b Circuits électriques simples

3b1 Connaître le lien entre la tension, le courant et la puissance (notamment les formules : P=UxI, I=P/U, U=P/I). Savoir utiliser ces formules.
3b2 Savoir qu'une résistance s'oppose au passage du courant.
3b3 Connaître le lien entre la tension, le courant et la résistance (notamment les formules : U=IxR, I=U/R, R=U/I). Savoir utiliser ces formules.
3b4 Savoir qu'une batterie (pile) présente une tension entre ses bornes et qu'il faut y raccorder un circuit pour faire passer du courant.
3b5 Savoir que les polarités d'une batterie (pile) sont sans importance pour faire briller une ampoule, mais que les circuits électroniques peuvent être endommagés par une mauvaise polarité.
3b6 Connaître la signification des abréviations C.C. (DC) et C.A. (AC).
3b7 Reconnaître les symboles de la table 1 (voir à la fin de ce programme).

3c Fréquences du réseau, fréquences audio et fréquences RF

3c1 Connaître les unités de fréquence de même que la signification des abréviations RF et AF.
Identifier la représentation graphique d'une sinusoïde et savoir que les ondes sinusoïdales sont générées par des oscillateurs.
Savoir que la fréquence du courant domestique est de 50 Hz.
Savoir que les fréquences audibles par l'homme s'étalent de 100 Hz à 15 kHz.
Savoir que les fréquences pour des communications vocales s'étalent de 300 Hz à 3 kHz.
Connaître les bandes de fréquences HF, VHF et UHF.
3c2 Savoir que les bandes de fréquences sont assignées à des services bien définis par exemple radiodiffusion, aéronautique, maritime et radio amateur.
3c3 Connaître le lien entre la fréquence et la longueur d'onde (formules : f (MHz) = 300 / l (m) ou l (m) = 300 / f (MHz)).

4 Émetteurs et récepteurs

4a Schéma bloc simplifié d'un émetteur

4a1 Connaître les éléments dans le schéma bloc d'un émetteur et leurs interconnexion : microphone, amplificateur de microphone, générateur de fréquence, modulateur, amplificateur final, ligne de transmission et antenne.

4b Spécifications techniques des émetteurs

4b1 Savoir que le générateur de fréquence (oscillateur) d'un émetteur va déterminer la fréquence sur laquelle l'émetteur fonctionne.
Savoir qu'un réglage incorrect de celui-ci peut produire une émission en dehors des bandes radioamateurs et peut gêner d'autres utilisateurs.
4b2 Savoir qu'une porteuse RF est modulée par un signal audio ou de données dans l'étage de modulation.
Savoir que l'AM se fait par variation de l'amplitude de la porteuse, et la FM par variation de la fréquence.
Savoir que la parole peut être transmise en AM/SSB ou FM, savoir que les données peuvent être transmises par des tonalités audio générées dans un modem.
4b3 Connaître les dessins d'une porteuse RF, et de signaux modulés en amplitude, en fréquence ou des signaux CW. Savoir ce que signifient les termes : porteuse, signal audio et signal modulé.
4b4 Savoir que l'amplification de puissance est faite dans l'étage final de l'émetteur.
4b5 Savoir que l'étage final doit être raccordé à une antenne correctement adaptée et que l'emploi d'une mauvaise antenne peut produire des dégâts à l'émetteur.
4b6 Savoir qu'une modulation en amplitude excessive produit une distorsion du signal et cause des interférences aux canaux adjacents.
Savoir qu'une déviation de fréquence excessive d'un signal modulé en fréquence produit des interférences dans les canaux adjacents.
Savoir qu'il faut s'assurer que le gain micro (s'il est accessible) soit correctement réglé.

4c Schéma bloc simplifié d'un récepteur

4c1 Connaître les éléments dans le schéma bloc d'un récepteur et leurs interconnexion : antenne, ligne de transmission, accord sur la fréquence et amplification RF, détection ou démodulation, amplification audio et haut parleur ou casque.

4d Spécifications techniques des récepteurs

4d1 Savoir que l'accord d'un récepteur est réalisé dans les étages d'entrées du récepteur.
4d2 Savoir que l'amplification audio est réalisée dans l'étage de sortie du récepteur, et que la détection ou la démodulation (récupération du signal modulant original) est réalisée entre l'étage d'entrée et l'étage de sortie.

5. Lignes de transmission et antennes

5a Ligne de transmission

5a1 Savoir quel type de câble approprié pour le transport des signaux RF et que le câble coaxial est le plus utilisé à cause de ses propriétés de blindage.
5a2 Savoir que les connecteurs pour la RF doivent correspondre à un type bien déterminé et que la masse du câble coaxial doit être bien connectée de façon à minimiser les fuites vers l'intérieur ou vers l'extérieur du câble.
Identifier les connecteurs BNC et PL259.

5b Types d'antennes

5b1 Savoir qu'une antenne sert à convertir des signaux électriques en ondes radio et vice-versa et que la polarisation des ondes correspond à la direction de l'antenne (une antenne disposée horizontalement génère des ondes polarisées horizontalement).
5b2 Connaître l'antenne dipôle λ/2, l'antenne ground plane λ/4, l'antenne yagi, l'antenne long fil et l'antenne 5/8 λ.
Savoir que les dimensions des antennes HF et VHF sont différentes parce qu'elles dépendent de la longueur d'ondes, bien qu'elles fonctionnent sur le même principe.
Savoir d'un dipôle λ/2 possède une longueur physique pratiquement égale à la demi-onde de la fréquence du signal.

5c Concepts de bases des antennes

5c1 Savoir qu'un dipôle monté verticalement, qu'une ground plane et qu'une antenne 5/8 λ sont omnidirectionnelles.
5c2 Savoir qu'une antenne Yagi est directionnelle et que son gain est la conséquence de la focalisation du rayonnement.
5c3 Savoir que la PAR (ERP) est le produit de la puissance fournie à l'antenne par le gain de l'antenne.
5c4 Savoir que le système d'antenne doit être approprié à la fréquence d'émission.
Savoir que lorsque l'antenne n'est pas conçue pour la fréquence utilisée, elle ne sera pas adaptée à l'émetteur et elle ne fonctionnera efficacement.
5c5 Savoir que dans les bandes HF, si une antenne n'est pas conçue pour la fréquence utilisée, une boite de couplage (ou coupleur d'antenne ou ATU) fait en sorte que l'émetteur fournit sa puissance au système d'antenne.

5d Antennes symétriques

5d1 Connaître la différence entre antenne symétrique et une antenne asymétrique, et qu'un balun doit être utilisé pour alimenter un dipôle HF avec un câble coaxial (qui est un système asymétrique).

5e Taux d'Ondes Stationnaires (TOS) ou Standing Wave Ratio (SWR)

5e1 Savoir qu'un TOS mètre (SWR mètre) indique si le système d'antenne est adapté à l'émetteur et si la puissance réfléchie vers l'émetteur est minimum.
5e2 Savoir qu'une valeur élevée du TOS (SWR) mesurée près de l'émetteur est causé par une faute du côté de l'antenne ou du câble coaxial, mais ne se trouve pas du côté de l'émetteur. Voir aussi 4b.5

5f Utilisation d'une antenne factice (dummy load)

5f1 Savoir qu'une antenne factice (dummy load) est une résistance blindée connectée en lieu et place du système d'antenne qui permet de faire fonctionner l'émetteur sans émettre de signal.

6. Propagation des ondes radio

6a Principes de la propagation des ondes radio

6a1 Savoir que les ondes radio se propagent en ligne droite, mais qu'elles peuvent être réfractées ou réfléchies.
6a2 Savoir que les ondes radio s'atténuent lorsqu'elles se propage.
6a3 Savoir que pour les bandes VHF et UHF, les collines produisent des zones d'ombres et que les ondes radio s'affaiblissent en pénétrant dans les bâtiments, mais qu'une vitre laisse passer les ondes radio.
6a4 Savoir que la couverture en VHF/UHF dépend de la hauteur des antennes et de la visibilité directe entre les antennes et de la puissance de l'émetteur.
Savoir qu'il est préférable de monter les antennes plus haut, plutôt que d'utiliser plus de puissance, parce que ceci améliore à la fois l'émission et la réception. Savoir que des antennes extérieures ont de meilleures performances que des antennes intérieures.
6a5 Savoir que la couverture en VHF/UHF diminue lorsque la fréquence augmente, et que en général, la couverture des ondes VHF/UHF ne va pas beaucoup plus loin que la ligne d'horizon.

6b L'ionosphère

6b1 Savoir que l'ionosphère comporte des couches gazeuses ionisées à des hauteurs situées entre 70 km et 400 km.
6b2 Savoir qu'en HF presque toutes les communications ont lieu par réflexion dans l'ionosphère.
Savoir qu'en HF on peut avoir une propagation des ondes radio dans le monde entier, mais que ceci dépend de la manière dont l'ionosphère réfléchit les ondes vers la terre.
Savoir que ceci dépend de la fréquence, du moment du cycle des tâches solaires, de la saison et de l'heure du jour.

7. Compatibilité Électromagnétique (CEM ou EMC)

7a Concepts de base de Compatibilité Électromagnétique

7a1 Savoir que la Compatibilité Électromagnétique (CEM ou EMC) est la suppression d'interférences entre les différents types d'équipements électroniques.
7a2 Savoir que des émetteurs radio peuvent produire des interférences dans des équipements électroniques proches et dans des équipements radio.
7a3 Savoir que des récepteurs radio peuvent aussi avoir des problèmes à cause de sources d'interférences locales.
7a4 Savoir que les perturbations peuvent être produites par des ondes radio captées par les conducteurs qui ne sont pas destinés à des antennes, par exemple le réseau électrique, les câbles d'antennes TV, les câbles du téléphone, les câbles des haut parleurs. En VHF/UHF, le rayonnement direct dans l'équipement peut aussi produire des perturbations.

7b Conception d'une station suivant les règles de CEM

7b1 Savoir que les problèmes de CEM peuvent être minimisé en éloignant l'antenne des maisons, en les mettant le plus haut possible et en utilisant des antennes HF symétriques.
Savoir que les dipôles HF horizontaux produisent moins de problèmes et que les antennes long fil ont plus de chances de produire des problèmes de CEM.
Savoir qu'il existe des informations pour éviter les interférences par un choix et un emplacement corrects des antennes et des procédures adéquates disponibles auprès de plusieurs sources.
7b2 Savoir que plus la puissance émise est importante, plus le risque de produire des interférences est grand.
Savoir que certains modes de transmission occasionnent plus facilement des interférences à des postes de TV, de radio, ou a des téléphones.
Savoir que la BLU (SSB) est le mode qui donne à cet égard le moins bon résultat. La FM, la CW (Morse) et certains modes numériques sont bien meilleurs.

7c Suppression des interférences aux récepteurs radio et autres équipements et technique de filtrage

7c1 Savoir que la caractéristique d'un appareil électronique ou d'un appareil radio à fonctionner correctement en présence d'ondes radio à grande puissance est appelée "immunité".
Savoir que l'immunité de la plupart des équipements peut être améliorée en plaçant des selfs de choc et des filtres appropriés sur le secteur ou dans la descente d'antenne.
Savoir que ces filtres doivent être placés aussi près que possible de l'équipement.
7c2 Savoir que tout ce qui est raccordé au réseau électrique doit être correctement conçu à cet effet.
Savoir que des montages home-made (autres que des anneaux ferrites) peuvent être dangereux.
Savoir qu'il existe des informations sur l'achat, la réalisation et le placement des selfs de choc et des filtres auprès de plusieurs sources.
7c3 Savoir que la connexion RF à la terre dans une station de radioamateur pour sert à réaliser un chemin de retour direct vers la terre pour les courants RF vers la terre. Ceci pour éviter que ces courants HF ne soient acheminés vers d'autres équipements électroniques en y causant des interférences.

7d Conséquences sociales des interférences

7d1 Savoir que les problèmes de CEM peuvent amener des discussions avec les voisins. Savoir que la diplomatie est nécessaire, et que l'IBPT peut donner des informations.

8 Opérations et Procédures

8a Procédures

8a1 Comprendre pourquoi il faut écouter avant de transmettre et demander si la fréquence est occupée.
8a2 Savoir comment appeler CQ.
8a3 Savoir pourquoi il faut libérer la fréquence d'appel (en VHF/UHF) dés que le contact est établi.
8a4 Connaître l'alphabet phonétique.

8b Emploi d'une station relais

8b1 Savoir qu'un relais est essentiellement installé pour étendre la couverture des stations mobiles.
Savoir comment utiliser un relais et comprendre la nécessité de la tonalité d'accès (1750 Hz) ou CTCSS et du décalage de fréquence ("shift").

8c Plans de fréquences (Bandplanning)

8c1 Savoir pourquoi un plan de fréquences (Bandplanning) est utilisé.
Savoir lire un plan de fréquences et savoir l'interpréter.

8d accordement d'un microphone ou d'autres sources à un émetteur

8d1 Savoir que tout ce qui est connecté à un émetteur, excepté le microphone d'origine, nécessite un fonctionnement correct de la ligne PTT et des niveaux audio corrects.

8e Compétence à réaliser un contact radio. Cette partie du programme est réalisée sous forme de tests pratiques sous la surveillance de l'examinateur et fait partie de l'examen

8e1 Démontrez, en utilisant un émetteur/récepteur VHF-UHF, être capable de régler l'appareil sur un signal FM vocal et sur un signal de données. Savoir lire la force du signal (S-mètre).
Aflezen van de signaalsterkte-meter (S-meter) indien van toepassing.
8e2 Démontrez que vous savez utiliser correctement un émetteur/récepteur VHF en mode simplex.
Note : Les réglages à utiliser comportent la fréquence, le squelch (silencieux), le volume.
Savoir ce que signifient les rapports échangés durant un contact.
Etablir un contact simplex en radio et échanger les rapports.
8e3 Démontrez que vous savez utiliser un émetteur/récepteur HF, régler l'appareil sur un signal SSB (BLU) et sur un signal Morse. Lire la force du signal (S-mètre).
8e4 Démontrez que vous savez utiliser correctement un émetteur/récepteur HF en mode SSB (BLU).
Note : Les réglages à utiliser comportent la fréquence, le RIT ou CLARifier, le volume, la puissance RF, le gain micro et la boite de couplage (ou coupleur d'antenne ou ATU).
Etablir un contact en HF et en SSB et échanger les rapports.
8e5 Démontrez que vous savez démontrer qu'il sait lancer un appel général (CQ) en VHF/UHF et changer de fréquence (QSY) pour libérer le canal d'appel.

8f Raccordement d'un émetteur-récepteur. Cette partie du programme est réalisée sous forme de tests pratiques sous la surveillance de l'examinateur et fait partie de l'examen

8f1 Démontrez que vous savez raccorder un émetteur-récepteur à une alimentation et au système d'antenne.
8f2 Démontrez, en utilisant un dipôle avec des éléments ajustables, que le TOS (SWR) varie en fonction de la longueur et ajuster l'antenne pour un TOS (SWR) minimum.
Note : les éléments ne peuvent pas être ajustés pendant que l'émetteur fonctionne. On montrera la bonne procédure.

9. Sécurité

9a Sources de dangers : tension secteur, alimentations et batteries de fortes capacités

9a1 Savoir que des hautes tensions peuvent provoquer une électrocution et que des surintensités peuvent produire des échauffements et le feu.
9a2 Savoir pourquoi les équipements alimentés par le secteur doivent avoir une bonne connexion de terre.
9a3. Savoir que toutes les installations électriques doivent être équipées d'un fusible ou d'un disjoncteur.
9a4 Savoir que l'on ne peut travailler à un équipement électrique que si le cordon d'alimentation est retiré de la prise.
9a5 Savoir le branchement correct d'une fiche secteur avec terre.
9a6 Comprendre la nécessité d'un interrupteur général clairement repéré pour couper toute l'installation en cas de danger.

9b Actions à prendre en cas d'accident

9ba Savoir qu'en cas d'accident produit par l'électricité, la première action à prendre est de couper le secteur.
Savoir qu'il ne faut pas toucher la victime sans avoir coupé le secteur.

9c Conception de la station et propreté

9c1 Savoir qu'il ne faut pas laisser traîner des fils électriques à terre : on peut trébucher dessus et abîmer l'isolation.
9c2 Savoir que des fils élevés et des antennes doivent être convenablement disposés et sécurisés.
9c3 Savoir que des antennes et des lignes de transmissions ne doivent pas être disposé trop près des lignes électriques.
9c4 Savoir que l'installation d'antennes est dangereuse et qu'il est préférable d'avoir l'aide d'une autre personne.
Savoir qu'au moins un adulte doit être présent.
9c5 Savoir que les antennes ne peuvent être touchées pendant que la station émet et qu'elles doivent être montées afin d'éviter les contacts accidentels.
Remarque: ceci n'est pas d'application pour les équipements à basse puissance tels que les émetteurs-récepteurs portables
9c6 Savoir que les antennes qui sont placées en hauteur doivent être munies d'une protection contre les coups de foudre.
9c7 Savoir qu'un volume excessif peut nuire aux facultés auditives et ceci particulièrement dans le cas de l'emploi d'un casque.[/left]

Source : UBA


 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Message*
Code de Confirmation*
3 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10
 Connexion...
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

 Nouveaux membres
YO3GXL 01/06/2018
ON4ANV 25/05/2018
F1LQN 30/12/2017
F6BBD 21/10/2017
F5PDA 21/09/2017

 Calendrier
Août 2018
l m m j v s d
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

 Articles 11 mètre
La "Chasse aux Renards"
ON2AT
Pourquoi régler le T.O.S. ?
ON2AT
Branchements Microphones
ON2AT
Le Radioguidage
ON2AT
Le Fréquencemètre
ON2AT

 Dossier 11 mètre
Réglementations
La citizen Band
Techniques
Antennes

 Articles informatique
Donner une seule fois ses coordonnées avec Chrome
ON2AT
Utiliser les raccourcis et les commandes cachées de Google ...
ON2AT
Activer le mode Brouillon par défaut - Word 2007
ON2AT
Retirer le bouton Applications
ON2AT
Retrouver un onglet fermé par erreur
ON2AT

 Dossier Informatique
Bureautique
Chrome
Firefox
Internet Explorer
Messenger

 L'agenda du Site

Agenda

agenda

Cliquez sur le logo


 UBA

L'Union Royale Belge des Amateurs Émetteurs.

UBA

Cliquer sur le logos


 Propagation
VHF Aurora :
Status
144 MHz Es in EU :
Status
70 MHz Es in EU :
Status
50 MHz Es in EU :
Status
144 MHz Es in NA :
Status
rom The DXrobot Today's MUF & Es :
Status
La barre jaune MUFmontre la période 'HIGH MUF' et la barre rouge ES montre la période 'ES' pour 144MHz.
Solar X-rays:
Status
Geomagnetic Field:
Status
Current Solar Data


Propulsé par XOOPS | Copyright 2008-2018 © www.on2at.be Tous droits réservés  | Mentions légales